Santé/Beauté

La fois où j’ai eu des injections de Botox…

Le titre en dit long. C’est probablement la chose la plus LOL et improbable qui me soit arrivé depuis longtemps. Évidemment, c’est pas arrivé par accident. J’ai quand même eu mon mot à dire, pis ça a été : oui. J’ai surtout accepté pour la science je dirais. Je suis une personne très curieuse de nature, et ces choses-là, les injections, les modifications corporelles de ce type, on en parle si peu. C’était l’occasion rêvée pour moi d’aborder un sujet aussi tabou.

botox-effet

C’est quoi, le Botox?

Souvent, on parle de Botox, et ça sonne très péjoratif. On utilise ce terme pour décrire n’importe quelle injection. Ce n’est pas le cas. Le Botox, c’est la toxine botulique. Injecté dans le muscle, elle joue le rôle de relaxant musculaire. Ton muscle sera au repos pour les prochains mois, que tu le veuilles ou non. (Assure-toi de bien le vouloir avant de franchir le pas, mettons.) On se trompe souvent en le confondant avec les injections d’agent remplissant, comme le Juvéderm, qui est utilisé entre autres pour remplir les lèvres et les rendre bien pulpeuses. Bien que les injections doivent être renouvelées à tous les 3 ou 4 mois la première année, et environ aux 6 mois par la suite, il faut quand même rester sur nos gardes. Il faut savoir que le Botox est une toxine; un poison, il y a donc un risque d’effets secondaires. Il est toujours bon de bien s’informer avant de subir n’importe quelle intervention qui peut jouer sur notre organisme, même si c’est administré par un professionnel de la santé!

botox

Comment!?

Clairement, si un jour je voulais me payer des injections de Botox, ce n’aurait pas été à 25 ans. Je n’en ressentais pas le besoin. Mais ce soir-là, on m’a invitée à une clinique qui se spécialise dans les injections à Laval. Bon… premièrement, l’emplacement était juste paradisiaque, je me suis tout de suite sentie comme une princesse. La clinique se situe sur un vignoble, un genre de château au bout d’une longue allée boisée, et la déco… que dire de la déco! Magnifique. Bref, je m’y suis rendu après le travail, en pensant découvrir une clinique d’esthétique… mais j’ai plutôt passé la soirée avec l’équipe du Dr Morin (une soirée des plus agréable d’ailleurs). On nous y attendait avec un verre de bulles de la maison — un Château Taillefer Lafon, rien de moins… magique. Après une longue discussion sur les objectifs de la clinique, avec la passionnée Dr Stéphanie Morin, j’ai été invitée à rejoindre l’infirmière bachelière Alexandra Charbonneau m’offrir un soin, gracieuseté de la clinique.

DSC00087DSC00094DSC00099

Mon expérience

J’ai suivi Alexandra dans son bureau de consultation, un petit bureau chaleureux aux accessoires roses où tous les éléments étaient présents pour que je me sente à mon aise. Elle m’a montré plusieurs photos avant/après de patients qu’elle a eu, et j’ai trouvé très intéressant de voir toutes les possibilités que de simples injections pouvaient amener. Plusieurs m’ont carrément impressionnée! Elle m’a ensuite demandé si j’avais remarqué des petites choses à corriger sur mon propre visage… honnêtement, qui n’en a pas?  J’ai d’abord parlé de mes cernes qui se creusent de plus en plus, c’est la chose qui m’agace le plus. Mais elle m’a découragée d’aller jouer dans cette zone. La peau est si mince, c’est très près des yeux/plus dangereux, le résultat ne serait pas aussi durables ou apparent… La seule autre chose à laquelle j’ai pensé, c’est mon front. Depuis peu, lorsque je me maquille, mon fond de teint se retrouve dans mes ridules au bout de quelques minutes… un peu troublant. #FirstWoldProblems #Not

On a alors opté pour l’option plis de front. Alexandra m’a demandé de m’allonger sur la chaise, puis m’a suggéré de fermer les yeux. Ce que j’ai fait, why not. Après m’avoir désinfecté la surface à injecter, elle m’a avertie que j’allais ressentir de petits pincements. En effet. La même petite douleur qu’on ressent quand on se fait vacciner. C’est endurable. J’ai reçu environ 8 à 10 injections. Elle m’a conseillé de faire des grimaces/étirements du front pour que le produit pénètre bien dans le muscle dans la prochaine heure. À part le pincement lors des injections, je n’ai ressenti aucune douleur, ni même dans les heures ou jours qui suivirent, simplement une petite chaleur, rien d’inquiétant.

Ça a pris un peu plus d’une semaine avant d’en voir les effets. C’est en me levant un matin que j’ai constaté, avec étonnement (ou pas tant d’étonnement, dans ce cas-ci LOL) que je n’étais plus capable de froncer les sourcils. Impossible pour moi d’avoir l’air crédible si je suis fâchée! Avoir l’air surprise est moins évident aussi. Le coin externe de mes sourcils se soulève, mais le milieu du front reste impassible. Pour ce qui est des ridules qui se formaient lorsque j’appliquais mon fond de teint : complètement disparues! Ça marche!!!

Botox-page

Mon avis

Je pense qu’à petite dose, il n’y a rien de bien méchant. Encore faut-il avoir l’argent! Une séance peut coûter aux alentours de 400$, et encore, ça dépend de la quantité nécessaire. Multipliez cela par 3 ou 4 fois par année, ça finit par te coûter un bras pis une jambe à la fin de l’année. Faut aussi prendre en considération que pour plusieurs, ça peut se transformer en dépendance.

Un mois plus tard, j’ai encore un peu l’impression de mentir avec ma face. Genre, j’ai quelques expressions en moins, faut pas se le cacher. Mais je m’habitue lentement. Je ne dis pas que dans 20 ans, je n’aurai pas envie d’y retoucher à nouveau, mais d’ici là, j’ai énormément de choses qui passent en priorité dans mon budget. (Genre, finir de payer mes dettes d’études, pis des tattoos! ;) )

Faites-vous partie de ceux qui sont curieux vis-à-vis les injections? Ou êtes-vous absolument contre ce type d’intervention?

6 commentaires sur “La fois où j’ai eu des injections de Botox…

  1. Docteur Morin est le medecin la plus chaleureuse, gentille, compétente, je n’ai pas de mots tellement elle travaille bien et dénote d’une véritable professionnalisme, car même en tant que médecins, ces professionnels varient quand même dans leur approche avec leur patient, certains étant d’une froideur…. Ou j’ai du démanger par nécessité, c’est petit comme ville donc on a pas bcp de choix quant aux médecins qui injectent des produits. J’en suis à vie à 4 médecins m’ayant injectée du botox et 3, de l’acide hyaluronique. Docteur Morin est sans aucun doutes, la plus compétente, minutieuse, faisant sentir au client plus anxieux qu’il est respecté et non ridiculisé. Elle m’a fait des lèvres absolument parfaite. J’écris tout simplement par ennui d’elle comme médecin en esthétique et soucis de faire part aux femmes ayant peur de ne pas craindre trop vos  »cures deJouvence »; elle travaille parfaitement bien en plus d’être très très chaleureuse et professionnelle. On peut nous prescrire aussi des opiacés si vous craingnez trop la douleur. Il est normal d’être craintive. C’est un peu comme des injections chez le dentiste dans des zones les plus sensibles par contre. Les lèvres, cela est délicat et elle est réellement capable de vous faire une magnifique bouche, selon vos désirs et son opinion professionnelle. Elle ne vous fera pas une bouche qui semble bcp. trop remplie et dont on imagine facilement l’intervention; elle ne pousse personne à prendre trop de produit. VRaiment, Docteur Morin est la meilleure sur les 4 connues au Québec de ma part et je me fais injecter depuis 15 ans.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s