Humeurs

J’serai jamais adulte.

J’trouve ça fou, à quel point on change entre l’adolescence et l’âge adulte. Pis je le sais, j’me le suis fait dire tellement souvent quand j’étais ado : « Tu vas voir, quand tu vas être plus vieille… ». Pis tu t’en fous. Tu vis ta vie, pis c’est correct! J’pense que c’est mieux comme ça. L’insouciance, c’est tellement beau. Une fois adulte, tu peux pas mal moins te la permettre, l’insouciance. Mais c’est correct aussi, y’a d’autres beaux côtés à chaque étape de la vie, I guess.

black-and-white-cool-fashion-girl-Favim.com-716690J’ai toujours été une ado rebelle. Juste un peu rebelle. (Trop rebelle d’après ma mère.) J’avais le goût de liberté, j’avais envie d’impressionner, de sortir du lot. Pis j’étais influençable, trop souvent par des personnes moins recommandables. Ça m’a apporté mon lot de défis, que dis-je, de montagnes à surmonter. J’avais le don pour me mettre les pieds dans les plats. Tu veux tout essayer, trop tôt, trop vite, tu te perds. Mais j’ai donc eu du fun!

Aujourd’hui, j’trouve ça weird. À 25 ans, j’ai encore l’impression d’être une ado. Quand j’me fais appeler madame, mes yeux deviennent ronds comme des balles. Comment, « madame »!? Oh my god, est-ce que c’est ça vieillir? Se faire appeler madame par du monde de 18 ans, auxquels tu t’identifies parce que t’as encore l’impression d’avoir cet âge-là… En tout cas.

tumblr_nplnr0xtQG1tjd6gno1_500

     C’est long, se trouver. Te connais-tu bien, toi? J’ai l’impression que c’est le processus d’une vie. Parce qu’on change tout le temps. Toute notre vie on change, on s’adapte à notre environnement, on s’améliore. (J’ose espérer!) Mais selon mon expérience, le moment où tu changes le plus, c’est entre ton bal de finissants et ton entrée sur le marché du travail. Entre temps, on dirait que ta vie est sur pause. Tu apprends à te connaître. C’est drôle à dire parce qu’on vit toute notre vie avec nous-même, mais c’est ça pareil, il faut apprendre à s’aimer, ce qui n’est pas toujours tâche facile, découvrir nos intérêts, nos envies, nos désirs. C’est pas simple.

C’est souvent aussi le moment où tu changeras d’école, d’amis, de ville même. Le moment où, peut-être, tu changeras dix fois de programme à l’école parce que t’as beau essayer, mais aucun ne s’accorde parfaitement avec toi. Peut-être aussi te rendras-tu compte que la relation dans laquelle tu es depuis des années n’est plus faite pour toi. Pis ça aussi, c’est correct! On passe tous par là. C’est le moment où tu dois penser à toi, à ton avenir, à ce que TU veux.

C’est important d’apprendre à se connaître. C’est important de devenir responsable. Comme on dit bien souvent, c’est sur de bonnes bases qu’on peut bâtir un avenir solide. What a cliché. Ça te fait tu peur, toi, devenir adulte? Moi, un peu. Même si tout le monde semble penser que j’en suis déjà une. J’pense pas. J’pense que j’en serai jamais une à part entière. J’ai encore besoin du réconfort de maman/papa par moments. J’veux avoir le droit d’être insouciante, des fois. Mais c’est difficile, de nos jours. Quand tu t’intéresses moindrement à l’actualité, tu fais comment pour jouir d’une confortable insouciance, après? C’est pour ça que, de temps en temps, j’aime bien prendre des brosses. Pas trop souvent, t’sais, j’me fais vieille, je récupère moins bien qu’avant. Mais ça fait du bien, des fois, se libérer des maux du monde.

butterfly_kiss_hand_photography_insect_800x600_hd-wallpaper-1818348

     Je m’égare. Devenir adulte, c’est beau, dans le fond. Tu vas rouler des yeux, mais c’est vrai que la métaphore de la chenille qui se change en papillon, c’est souvent vrai. Tu deviens toi-même, enfin, majestueux, coloré. Tu t’épanouies, tu sais ce que tu veux, pis tu vas le chercher. En tout cas, j’te le souhaite. Comme une amie a mentionné dernièrement, « don’t call it a dream, call it a plan« . (Meilleure quote soit dit en passant!) Devenir adulte, c’est pas juste avoir des responsabilités, c’est aussi se voir ouvrir des portes dont on ne se serait jamais douté l’existence : l’univers des possibilités s’offrent à nous! :)

8 commentaires sur “J’serai jamais adulte.

    1. À 40 ans..encore l’impression de mon coeur de 15 ans…un peu moins rebelle, plus d’ailes…pour me réaliser et entourer ceux que j’aime! Pour les lendemains de veille…oufff disons que ça prend plus de temps au cocon!!!!;))))Bisous belle Camille, keep up with your good plans!!! Lyz xxx

      Aimé par 1 personne

  1. Tu as tout dit. Je pense que ce que tu décris là-dedans est ce pour quoi je suis venu au Québec pour un temps. Je flânais trop sans but précis, je me connaissais trop, mais pas Sex en même temps. Le fait de devenir adulte je n’avais aucune idée par où commencer et pour empirer les choses, mes autres camarades du secondaire et autres des universités précédentes semblaient bien maîtriser l’art de s’adultiser. Pis là enfin, je commence à accepter qui je suis. Accepter Que je ne suis pas comme les autres et ce n’est nullement une plaie, Que j’aime me maquiller, m’habiller en femme, porter des talons aiguilles plus hauts que des échasses et que oui je suis sexy comme ça, que ni les hétéros ni les gays ni les Noirs ni les Blancs, ni les francophones ni les anglophones, ni les croyants ni les non croyants ne me comprendront parfaitement. Et c’est OKAY. Ça ne me fait plus de la peine, quoique ce soit bien frustrant plus souvent que pas. Aussi, je me rends compte que tout par quoi je suis passé pour en arriver là où je suis aujourd’hui a dû se passer pour que je puisse devenir le Christopher que je suis aujourd’hui. Un passage de mon livre préféré en français (Le Petit prince) dit que dans la vie parfois « on doit s’égarer pour mieux se retrouver » et peut-être aurait-il fallu que le Québec m’enseigne ça. J’ai hâte de voir mon évolution et la personne que je deviendrai et j’ai hâte de moi-même vieillir. Merci <3

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s